0010766682J-565x849Ce mode de garde souple et paritaire est plébiscité par des parents accueillant à leur domicile de jeunes femmes étrangères

 

 

 

Une fille au pair hors pair

Un séjour au pair d’où vient cette expression est apparu en France après 1945 et correspond à un voyage culturel et linguistique, dont l’objectif est l’apprentissage de la langue nationale et de sa culture. En échange d’un travail au sein d’une famille, ces personnes sont hébergés moyennant  une rémunération d’au moins 300 euros/mois. Le terme « au pair » est apparenté à un échange, égalité entre le logement et cours de français attribués par la famille et son hôte, qui, en contrepartie, assiste cette famille et garde leurs enfants.

Ces jeunes filles sont âgées de 18 à 28 ans et leur séjour en France ne doit pas perdurer au-delà de 18 mois. En pratique, très peu de jeunes hommes postulent à cette fonction. Il est parfois compliqué de trouver la perle rare, le bouche à oreille est souvent l’usage mais des annonces au sein des établissements scolaires, dans des magazines spécialisés type FUSAC (outre-atlantique plutôt) ou sur des sites UFAAP ou au aupair.com sont adéquats. Il convient d’avoir un bon contact dès le départ vu que cette personne va partager votre foyer plusieurs mois. Il est conseiller de lui envoyer au préalable des mails ou de l’appeler (vous vérifierez son niveau de français!) avant de se lancer dans cette aventure familiale.

 

un encadrement administratif strict

Ces jeunes filles ont le statut de « stagiaires aide familiale »et effectuent 30 heures de travail hebdomadaires avec 4 soirées de baby-sitting réparties sur 6 journées avec un jour de repos obligatoire dont un dimanche par mois. La famille d’accueil peut lui attribuer quelques taches domestiques sans complexité particulière (repassage, nettoyage, cuisine, courses) mais pas pour toute la famille car cela ne correspond pas à sa fonction principale. La nounou au pair  doit être déclarée à la direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP),à la Sécurité sociale et à l’URSSAF à charge de la famille d’accueil. Le contrat ne devra pas excéder un an et portera sur l’entretien et garde des enfants essentiellement. Un emploi du temps doit être établi, afin que votre hôte puisse suivre des cours de français.